Cartes de visite pour une sage-femme


Partager   | | | |

L’haptonomie, ça vous parle ? Moi, pas vraiment, juste de nom, et parce qu’ayant été enceinte, on peut difficilement ne pas en entendre parler ! Puis une sage-femme haptothérapeute m’a contactée pour réaliser son identité visuelle et ses cartes de visite. Cartes de visite pour une sage-femme

Pour lui proposer un graphisme cohérent et attrayant, j’ai dû m’intéresser de plus près à cette pratique dont le principal domaine d’application est l’accompagnement pré et post natal des parents et de l’enfant à naître.
Le terme est parfois traduit par « toucher affectif ». Je m’arrêterai là pour la définition générale !

Concrètement, les futurs parents qui pratiquent l’haptonomie sont invités à entrer en communication avec le bébé à naître, par le biais de caresses, de pressions, de paroles, au travers de la paroi du ventre, transmettant ainsi déjà leur affection et leur amour. La particularité et l’intérêt de cette méthode est qu’elle donne une plus grande place au père, même in utero, par une prise de contact physique et tactile avec son futur enfant. Ainsi, un lien affectif peut déjà se tisser avec le père avant la naissance.

Alexandra B., ma cliente, m’a demandé de réfléchir à un signe fort qui pourrait représenter cette méthode, et le concept de passage d’un couple à un trio, d’un duo d’amoureux à un duo parental. Elle trouvait important de mettre en valeur la participation du père, et d’associer graphiquement à l’image de la maternité, celle de la paternité.

J’ai tout de suite pensé à l’esperluette. Ce signe « & » résulte graphiquement de l’association des lettres « e » et « t » de la conjonction de coordination « et ». Un signe tout indiqué pour symboliser l’association, le lien, l’attachement qui définit le couple, puis la famille.

La seconde proposition était basée sur la graine, comme symbole de l’enfant à naître, mais aussi de la germination du couple parental, le passage progressif du couple à la parentalité.

La dernière proposition que j’ai faite à Alexandra était celle d’une silhouette stylisée de la femme enceinte, calligraphiée de façon à figurer un 3 ; le 3 étant lui-même la représentation du trio couple-enfant. J’ai ombré le 3 pour suggérer une présence au côté de la silhouette féminine : celle du père.
Suivant sa logique, Alexandra s’est fixée sur cet axe, qu’elle trouvait tout à fait en cohérence avec son activité.

Carte de visite pour une sage-femme

© Visuels et photos de Papiersemotifs. Tous droits réservés.

Écrire un commentaire