Pêle-mêle photo autour du voyage


Partager   | | | |

Pêle-mêle photo autour du voyage

La dernière commande que j’ai reçue était très personnelle. Le client m’a contactée pour la mise en page personnalisée d’une quarantaine de photos de voyage. pêle-mêle photo autour du voyage

Tout s’est fait très rapidement, car le calendrier était court. C’était donc une première pour moi, dans la nature et le format de la commande, comme dans le délai de réalisation. Un challenge excitant et enrichissant à de nombreux points de vu !

Le client avait beaucoup aimé mes petits ananas de la papeterie de naissance du même nom. Il souhaitait un visuel vivant, agrémenté d’illustrations naïves faites à la main, en lien avec leurs destinations. Il a su rapidement me livrer des anecdotes sur leurs pérégrinations, afin que j’illustre le tableau de manière parlante pour eux.

Pêle-mêle photo autour du voyage

Travailler en grand format

Concernant les dimensions du tableau, il s’agissait d’habiller un grand mur blanc de leur maison. Nous sommes donc partis sur un panoramique de 120 x 60 cm. Moi qui suis habituée aux formats carte postale, je n’avais jamais travaillé aussi grand ! Mais il faut bien débuter un jour… J’étais très impatiente de recevoir le produit fini pour savoir ce que mes petits gribouillages allaient donner en poster !

Pour les photos, après un gros travail de sélection de son côté, le client m’a demandé un regroupement par destination, avec un sens de lecture chronologique. Pour le côté vivant et spontané, j’ai inséré les clichés photos dans des masques type Polaroid. Je les ai disposés de manière [un peu] indisciplinée, à la façon d’un déballage de souvenirs sur une table. Une typographie manuscrite vient endimancher le désordre apparent.

Pour le traitement du fond et du cadre, je me suis (encore) laissée happer par la tendance Miami ! Du dégradé pastel qui évoque la plage et les couchers de soleil cocktailisés… et pour l’esprit « baroudeur » non-assumé, j’ai agrémenté le passe-partout de feuilles et fougères multicolores. Une légère référence Douanier Rousseau tropical, qui fait voyager loin en ménageant sa monture !

 Pêle-mêle photo autour du voyage

Je crois que le client a apprécié le résultat et sa femme aussi. Ça m’a donné envie d’en faire d’autres, différents, et pourquoi pas, de proposer ce type de format pour des souvenirs de mariage ou des baby-shower…

Pêle-mêle photo autour du voyage, papiers émotifs, voyage, anniversaire de mariage, miami, dégradé, mint, jungle, fougère, cadre, panoramique, passe-partout. Personnalisable.

Cartes de visite pour une sage-femme


Partager   | | | |

L’haptonomie, ça vous parle ? Moi, pas vraiment, juste de nom, et parce qu’ayant été enceinte, on peut difficilement ne pas en entendre parler ! Puis une sage-femme haptothérapeute m’a contactée pour réaliser son identité visuelle et ses cartes de visite. Cartes de visite pour une sage-femme

Pour lui proposer un graphisme cohérent et attrayant, j’ai dû m’intéresser de plus près à cette pratique dont le principal domaine d’application est l’accompagnement pré et post natal des parents et de l’enfant à naître.
Le terme est parfois traduit par « toucher affectif ». Je m’arrêterai là pour la définition générale !

Concrètement, les futurs parents qui pratiquent l’haptonomie sont invités à entrer en communication avec le bébé à naître, par le biais de caresses, de pressions, de paroles, au travers de la paroi du ventre, transmettant ainsi déjà leur affection et leur amour. La particularité et l’intérêt de cette méthode est qu’elle donne une plus grande place au père, même in utero, par une prise de contact physique et tactile avec son futur enfant. Ainsi, un lien affectif peut déjà se tisser avec le père avant la naissance.

Alexandra B., ma cliente, m’a demandé de réfléchir à un signe fort qui pourrait représenter cette méthode, et le concept de passage d’un couple à un trio, d’un duo d’amoureux à un duo parental. Elle trouvait important de mettre en valeur la participation du père, et d’associer graphiquement à l’image de la maternité, celle de la paternité.

J’ai tout de suite pensé à l’esperluette. Ce signe « & » résulte graphiquement de l’association des lettres « e » et « t » de la conjonction de coordination « et ». Un signe tout indiqué pour symboliser l’association, le lien, l’attachement qui définit le couple, puis la famille.

La seconde proposition était basée sur la graine, comme symbole de l’enfant à naître, mais aussi de la germination du couple parental, le passage progressif du couple à la parentalité.

La dernière proposition que j’ai faite à Alexandra était celle d’une silhouette stylisée de la femme enceinte, calligraphiée de façon à figurer un 3 ; le 3 étant lui-même la représentation du trio couple-enfant. J’ai ombré le 3 pour suggérer une présence au côté de la silhouette féminine : celle du père.
Suivant sa logique, Alexandra s’est fixée sur cet axe, qu’elle trouvait tout à fait en cohérence avec son activité.

Carte de visite pour une sage-femme

© Visuels et photos de Papiersemotifs. Tous droits réservés.